ico-menu.svg
ico-search-org.svg ico-close.svg ico-user.svg
ico-button-back.svg
Maroquinerie : portrait d'une branche
Crédits: Sac à main de luxe_Image généré avec l’IA ∙ 10 avril 2024_© 2024 Microsoft Corporation

Maroquinerie : portrait d'une branche

Andréa Offredo
par Andréa Offredo - Publié Il y a 1 mois
Maroquinerie : portrait d'une branche
Crédits: Sac à main de luxe_Image généré avec l’IA ∙ 10 avril 2024_© 2024 Microsoft Corporation

57% des entreprises de maroquinerie emploient moins de 10% des salariés du secteur.

Seulement 4% des entreprises de la maroquinerie emploient 250 salariés et plus.


Ce sont les chiffres clés que je souhaite mettre en lumière pour évoquer le portrait de branche de la maroquinerie publié par l'Observatoire de l'industrie OPCO2i ces dernières semaines.


Une étude passionnante à lire et relire ! On y apprend notamment, quels sont les principaux enjeux à venir pour la branche :

  • Renforcement des compétences numériques des salariés (formation aux nouvelles technologies de conception et de production : réalité augmentée, prototypage de composants, découpage laser, aide à la manutention, etc.);
  • Développement des formations en lien avec les enjeux de RSE de la branche (économie circulaire, renforcement de l’innocuité des produits, qualité de vie au travail, upcycling, traçabilité…);
  • Promouvoir les métiers de la branche auprès d’un public masculin (trois quarts des effectifs salariés de la branche sont des femmes).


Pour aller plus loin sur le sujet, vous retrouverez à travers cette étude de l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), les spécialités qui s’appuient sur un ancrage territorial fort.

Il se trouve que la région Auvergne-Rhône-Alpes est la première région française employeuse dans le secteur industriel du textile. En volume, Auvergne-Rhône-Alpes est la première région employeuse de France pour le secteur, avec plus d’un cinquième de ses salariés (22 %), devant l’Île-de-France (16 %), les Pays de la Loire (11 %) et les Hauts-de-France (10 %). Les 20 100 salariés de la région sont répartis au sein de 900 établissements (encadré).

Si la maroquinerie est prépondérante, la fabrication de textiles industriels et techniques est une spécialité régionale.


https://www.insee.fr/fr/statistiques/7755601




Sources d’inspirations

Observatoire de l'industrie OPCO2i INSEE
Andréa Offredo
Rédigé par Andréa Offredo
ico-souples-org.png
Sellier.ère garnisseur
Responsable de l'Institut des Matériaux Souples pour les Compagnons du devoir, je suis en veille sur l'évolution des métiers de la maroquinerie, podo-orthèse, maroquinier, sellerie, tapisserie et cordonnerie-botterie. Etant moi moi-même Tapissier d'ameublement et Sellier Garnisseur, je suis passionnée par l'univers des Matériaux Souples. Au plaisir d'échanger avec vous.

ico-comment.png Commentaires

Pour laisser un commentaire, veuillez vous connecter ou vous inscrire.

S’inscrireSe connecter