Publications

Passer d'un édifice à un bâtiment éphémère

Une infrastructure de transition

Par Charlotte M. - Modifié Il y a 1 mois

Lecture moins 2 minutes

Passer d'un édifice à un bâtiment éphémère

CC BY-NC-ND 2.0 Paige Eliz

Il a vu le jour en 1897, cet édifice a été créé en trois ans à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1900, le Grand Palais fait partie des monuments parisiens. Situé entre le Pont Alexandre III et l'avenue des Champs-Elysées, ce bâtiment abrite un musée avec des salles d'expositions consacrées à l'art. La nef sous la grande verrière avec sa structure métallique en lamelles rivetées de style Eiffel est quant à elle utilisée pour des événements culturels.


Refermé au public en raison de la crise sanitaire, le bâtiment va demeurer fermé cette fois-ci pour travaux de rénovation étalés sur quatre ans.  


Le temps des travaux de restauration, un palais éphémère en bois est en cours d'élaboration sur le Champs-de-Mars à proximité de l'Ecole Militaire et dans l'axe de la Tour Eiffel. En bois, cette construction temporaire imaginée par l'architecte Jean-Michel Wilmotte accueillera les événéments culturels ainsi que les épreuves sportives de judo, de lutte pour les Jeux Olympiques de 2024 ainsi que les épreuves de tennis de table pour les épreuves parymlimpiques. 


Au delà du contexte particulier lié à la crise sanitaire, "Construire l'éphémérité" est un défi inscrit dans un "temps long" avec un "délai court". Tous les matériaux composants ce nouveau lieu sont biosourcés. Modulaire, modulable, "modurable" sont des réalités de ce chantier et concernent aussi bien la charpente que la toiture, les planchers, les cloisons...  


Le webinaire du 11 décembre dernier, organisé par le Forum International Bois Construction et le CNDB revient sur le déroulement de ce chantier de taille et permet de comprendre tout ce qui en résulte.  




Commentaires