Publications

Support pour outils de toupie

Par Philippe Conan - Publié Il y a 9 mois

Lecture moins 2 minutes

Support pour outils de toupie

Philippe Conan

Support pour outils de toupie


Nos ateliers de menuiserie/ébénisterie sont tous équipés d’une toupie. Machine servant essentiellement au profilage de nos morceaux de bois, celle-ci est équipée d’un nombre d’outils divers et variés.


Les outils de toupie appelés «fraise», «molette», «bouffe-tout», «porte-outils» sont constitués d’un corps cylindrique métallique usiné afin de recevoir des fers, des couteaux ou encore des plaquettes de carbure de tungstène.


Ces pièces rapportées sont maintenues en place sur les outils à l’aide de vis à filetage métrique qui peuvent avoir différentes têtes :


  • Fendue
  • Six pans
  • Torx
  • Hexagonale



Les vis étant souvent de petit diamètre, encrassé par l’usinage de la matière, il est difficile de les dévisser.


Pour cela, il convient de fabriquer un support d’outil de toupie. Celui-ci va permettre de changer les fers ou les plaquettes en toute sécurité, sans endommager la tête de vis.


Pour cela, quelques chutes de fer suffiront à confectionner le support:


1 fer plat 200mm x 70mm x 4mm pour le support vertical

1 fer plat 80mm x 70mm x 4mm pour le support horizontal
1 fer plat 50mm x 50mm x 4mm pour les 2 triangles
1 tube rond Ø 50mm ou 30mm (suivant l’arbre de toupie) x 80 mm pour le support d’outil
1 fer carré 80mm x 10mm x 10mm coupé en 4 longueurs pour la butée de l’outil

1 tige filetée 150 mm munie de 2 écrous (diamètre en fonction des chutes)





Le débit des fers étant fait, il ne reste plus qu’à percer les trous de maintien du support et souder les pièces.




Pour ma part le support d’outil est fixé sur le côté du meuble toupie et est toujours prêt à servir.


Quelques clés courantes au démontage peuvent être maintenues sur le support par un aimant.


Plaquette carbure en cours de démontage





Commentaires