ico-menu.svg
ico-search-org.svg ico-close.svg
ico-button-back.svg
La révolution digitale : comment s’orienter ?

La révolution digitale : comment s’orienter ?

F
par Fabien Lequellec - Publié Il y a 1 an
La révolution digitale : comment s’orienter ?
Crédits: Max Nelson

Depuis l’avènement des technologies d’information et de communication (les années 2000), les innovations technologiques vont bon train et les outils numériques ont le vent en poupe. Comment déterminer si ces outils sont utiles ou futiles ? Comment détermine-t-on les formations dont on a besoin? Comment détermine-t-on les logiciels à acquérir ?

Certes, ces outils et applications permettent, dans certains cas, de faciliter ou d’améliorer nos tâches du quotidien, mais pour bien saisir ces enjeux il faut comprendre les différents impacts de la révolution digitale sur une activité de production.

Le numérique touche l’ensemble des processus d’une structure. On peut résumer ces impacts sur 5 différents niveaux :
• L’impact sur la conception : modélisation 3D, logiciel BIM
• L’impact sur le management : outil collaboratif, gestion de l’information et le management à distance
• L’impact sur la communication et le marketing : visibilité sur le net, e-commerce et les nouvelles attentes clients
• L’impact sur la gestion de la production : suivi des tâches, relation fournisseur, suivi des temps
• L’impact sur la fabrication : fabrication assistée par ordinateur, automatisation, robotisation

Ces impacts et les solutions techniques associées (logiciels, applications) ont toutes un point commun ou du moins un lien : c’est la diffusion de l’information entre chaque étape du processus. Les solutions liées au BIM en sont un bel exemple.
Mais cela veut-il dire que toutes les entreprises ont les mêmes besoins ? Sont-elles toutes obligées de se former et de se munir de logiciel coûteux ?

Non !
En fonction de son secteur d’activité, la taille de son entreprise et la culture numérique de ses salariés, la démarche sera différente. Pour exemple, dans le secteur de la menuiserie, les enjeux ne seront pas les mêmes si l’entreprise fait de la conception et de la fabrication ou bien si elle fait uniquement de la mise en œuvre (pose).

Dans le premier cas, elle devra s’orienter vers des outils de conception 3D permettant une automatisation de certains procédés et renforcer l’efficacité de sa communication entre le dessinateur et la partie fabrication.

Dans le second cas elle devra être en capacité de lire et d'interpréter des plans mais aussi de faire remonter instantanément les problématiques du terrain malgré la distance géographique.
Chaque entreprise a son identité ainsi que des interlocuteurs différents, ou tout du moins à un moment différent. Elle doit donc, elle-même, déterminer les solutions les plus appropriées.

De plus, il faut saisir que mettre en place une transformation numérique d’une activité de petite entreprise est plus simple que pour une grosse structure. Il est plus facile d’accompagner et de déployer une solution pour 5 personnes que pour 200 personnes. De même aujourd’hui grâce aux comptes mail, aux solutions déjà intégrées dans nos ordinateurs et smartphones, nous sommes en capacité de tester certaines méthodes de travail et ainsi de comprendre s'il nous faut ou non nous orienter vers l’achat ou la location d’un nouvel outil.

Et alors !

Et alors avant de se lancer il faut bien se connaitre, s’informer et se renseigner. Afin d’entamer une démarche, il faut comprendre l’environnement numérique actuel. Il ne s’agit pas de devenir informaticien, à l’image des connaissances en comptabilité nécessaires pour créer son activité.
Il faut connaitre les outils et leurs différentes fonctions, les usages déjà présents dans la structure. Il convient de les exploiter dans le cadre de nouveaux usages: les outils de stockage et partage en sont un exemple. Il est important d’impliquer ses équipes et tester, expérimenter dans le cadre de ces nouveaux usages.
Evaluer s’il est nécessaire de se financer des outils spécifiques
Il faut impliquer les salariés mais également le chef d’entreprise et toutes les fonctions supports (secrétaire, ouvrier ...).

default-avatar-256.png
Rédigé par
ico-souples-org.png

ico-comment.png Commentaires

avt-1.png

Alexandre Douet

Il y a 1 an
Comment préparer de petites entreprises qui n'ont jamais été formées au Numérique à l'arrivée du BIM ? Faut-il craindre que le Bim ne soit réservé qu'aux plus grandes entreprises ?
ico-comment.png 1

Il y a 1 an
Dans un premier temps je dirais que dans les grandes entreprises ils ont les mêmes problématiques de montée en compétences et connaissances sur le numérique que les petites. Dans un second le BIM touche les structures différemment si on est sous traitant, en fabrication ou en conception. On a pas forcément besoin de produire de la donnée, on a besoin de la lire et de la partagée.
avt-1.png

Charlotte Mazalérat

Il y a 1 an
Analyse intéressante.
ico-comment.png 0

Pour laisser un commentaire, veuillez vous connecter ou vous inscrire.

S’inscrireSe connecter

A voir également