Tests produits

Scie plongeante MT 55cc

Mafell est connu principalement dans l’outillage lié à la charpente et la robustesse de ces outils, mais ce fabricant allemand se diversifie en proposant également de l’outillage pour l’agencement.

Par - Modifié Il y a 10 mois

Lecture 6 minutes

Scie plongeante MT 55cc

Présentation du produit

Il s’agit de la scie plongeante du constructeur Mafell avec une puissance du moteur de 1400w permettant une profondeur de coupe à 90° de 57mm et de 40.5mm à 45° avec une lame de diamètre 162mm et sans l’utilisation de rail. L’inclinaison de la lame va de -1° (pour le dégraissage de coupes depuis le contre parement) jusque 48°. Tout ceci pour un poids de 4.5 Kg. Une version à batterie (Mt 55 18 M bl) existe mais le test ci-dessous a été réalisé avec la version filaire.



Test du produit

Au-delà du test du système plongeant de la scie, bien connu maintenant, ce test se focalisera sur :

• le mode inciseur de cette scie,

• son rail,

• la puissance du moteur et les options qui la caractérisent.


Le mode inciseur :

Ce mode permet de réaliser un premier trait de scie d’une profondeur de 2.5mm afin de limiter les éclats obtenus sur le dessus du panneau lorsque nous coupons l’épaisseur complète. Ce système est actionnable par simple rotation d’une molette à côté de la poignée limitant ainsi la profondeur de coupe.

Vous allez me dire que nous pouvons le faire sur toutes les scies plongeantes en réglant la profondeur de coupe. C’est vrai, mais ici nous pouvons tourner la molette sans enlever les mains de la scie et ainsi ne pas risquer de bouger le rail de guidage et de ne plus être à la même position lors de la coupe toute profondeur.

Dans la brochure publicitaire, il est dit que lorsque l’on actionne la fonction d’incision « la lame est légèrement en retrait de la ligne de coupe ». Cependant après plusieurs essais je n’ai pas vu de décalage.

Peut-être que certains d’entre vous pourrons nous en dire plus dans les commentaires ?


    


La différence de qualité de coupe avec ou sans inciseur est sans appel :


    


Une vidéo est souvent bien plus parlante :

https://youtu.be/BA9LB4sJr6U



Le guidage :
Le guidage se fait principalement, comme toutes les scies plongeantes, par coulissement sur le rail fourni. Il en existe de différentes longueurs allant de 80 à 320 cm pouvant se raccorder entre eux, ils sont munis de pare-éclat et d’antidérapant. Un guide parallèle peut également s’adapter. Au-delà du rail proprement dit, il est intéressant de regarder de plus près la table de la scie. En effet, celle-ci est munie d’une seconde rainure qui permet l’utilisation de règle de marques différentes. Ces deux rainures étant l’une à côté de l’autre, elles bénéficient toutes les deux de « mâchoires » permettant de régler le jeu lors du coulissement. Il y a une bonne surprise : le trait de scie défini par la découpe du pare-éclats correspond au rail d'autres marques.
 


    


L’indicateur de profondeur peut se tourner permettant ainsi d’obtenir la profondeur de coupe avec ou sans rail de guidage. Cet indicateur peut également se positionner précisément par la vis de réglage située au-dessus des numérotations notamment lors de l’utilisation de lame de différents diamètres (lame de diamètre 162 ou 160mm et réaffutage).



    
 

A noter qu’il est possible de se doter d’un rail avec des butées angulaires pour réaliser des coupes à l’angle indiqué. Il existe également un système de dépression qui se branche sur l’aspirateur et qui a pour effet, une fois raccordé au rail de guidage, de plaquer celui-ci sur le support.
J’ai eu l’occasion de voir ce système à l’œuvre sur le salon Eurobois et ça a l’air très efficace. Malheureusement je n’ai pas pu le tester, je n’en parlerai donc pas plus.
L’un d’entre vous pourrait-il nous faire part de ses remarques sur ces accessoires dans les commentaires de ce test ?



La puissance du moteur :
Bien que cette machine soit prévue pour l’agencement, j’ai tout de même voulu tester la puissance du moteur par le délignage de massif. Après le changement de lame pour une lame à 16 dents, j’ai d’abord testé le délignage du châtaignier d’épaisseur 34mm. En voici la vidéo , je n’ai ressenti aucune résistance. Du coup, j’ai essayé un délignage en profondeur totale (50mm avec le rail) dans du châtaignier de 57mm.




A mon 1er essai j’ai bien senti que la scie forçait un petit peu mais rien d’anormal. Je me suis donc dit voyons ce qu’elle a dans le ventre en faisant un 2ème essai. Comme vous le verrez sur la vidéo  ci-dessous elle a calé, mais l’inverse m’aurait inquiété car j’ai vraiment forcé.


)


Résultat : si on respecte la vitesse d’aménage, cette scie peut sans problème déligner du massif toute profondeur.



Autres options :
Peut-être à tort mais je qualifie le dispositif de changement de lame comme secondaire. Bien que Mafell l’annonce comme le plus rapide au monde, nous ne changeons pas de lame toutes les 5 minutes, cependant c’est très pratique. Il suffit d’actionner le bouton de déverrouillage puis de lever la manette positionnée sur le dessus de la poignée et le capot protégeant la lame s’ouvre, donnant ainsi accès à l’ensemble de la lame qui est déjà bloquée. Le fait que le capot soit plein permet une meilleure protection et certainement une meilleure aspiration.
Le manchon de raccordement d’aspiration est de même diamètre (intérieur 35mm) que d’autres marques et permet ainsi l’utilisation de nombreux aspirateurs. Sur ce manchon, nous pouvons remarquer un cerclage velcro mais il y a aucune indication dans la notice. D’après le site du fabricant, nous voyons qu’il peut servir à attacher le fil d’alimentation électrique pour le faire suivre le tuyau d’aspiration.



 
Des traits rouges sont présents sur le capot de protection de la lame servant à indiquer la zone de coupe de la lame toute profondeur lors d’usinage arrêté. A noter qu’il existe en option un système se rajoutant sur le capot permettant de régler les indicateurs suivant la profondeur de la lame.


    

Le verrouillage de l’angle de coupe se fait par une seule molette positionnée sur le devant de la scie mais assurant un serrage avant et arrière. Le déblocage de l’angle de coupe -1° se fait par actionnement du déverrouillage sur la table de la machine tandis que celui de 48° se fait sur le côté.




 

Remarque :
Il semblerait que les accessoires de la marque « Bosch professionnal » aient le même profilé que les accessoires Mafell, notamment pour les rails de guidage. Je n’ai pas eu l’occasion de tester mais si l’un d’entre vous peut nous faire un retour à ce sujet dans les commentaires, ce serait intéressant de savoir si c’est vraiment le cas et si la qualité est la même.



Avis

Cette scie m’a séduite. En effet, elle est très maniable, pratique et puissante. La fonction inciseur est bluffante et permet même sur chantier de réaliser des coupes de qualité (bien évidemment avec une lame correctement affutée). Je reprochais souvent aux scies plongeantes de manquer de puissance, notamment pour le délignage de massif et ici ce n’est pas le cas. Le fait qu’elle puisse s’adapter sur les rails des autres marques est intéressant pour ceux, comme moi, qui ont des rails de différents fabricants. De nombreuses options de guidage sont disponibles, ce qui amplifie le chant des possibles. 




Points forts

  • Simplicité et efficacité du mode inciseur
  • Les multiples accessoires de guidage
  • L’amplitude angulaire allant de -1° à 48°
  • La puissance du moteur

Points faibles

  • Le coût des accessoires
  • Pourquoi fournir une lame de diamètre 162mm alors que nous trouvons plus facilement des lames de diamètre 160mm
warning

Le site DuMétier ne peut être tenu responsable de toute décision prise sur la base d’une information contenue sur ce site, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par des tiers. Seuls les fiches techniques, manuels d’utilisations, modes d’emploi… sont garants des bonnes pratiques.

Commentaires