Publications

La prospective, une fenetre sur le futur

De l'intérêt de la prospective en entreprise

Par Philippe Dresto - Modifié Il y a 4 semaines

Lecture 3 minutes

La prospective, une fenetre sur le futur

Roman Mavrin

Stratégie, prospective, voila bien des sujets qui concernent toutes les entreprises. Penchons nous aujourd’hui sur la prospective. On en dit mille et une chose, que se cache-t-il réeelement derrière ce mot…

Selon Gaston Berger, le père de l’école française de prospective, avant d’être une méthode ou une discipline, la prospective est une attitude. En prospective il s’agit de penser large, profond et de mettre l’homme au cœur de la démarche. L’objet de la prospective est de se mettre en action dès à présent, éclairé par une vision possible du futur.

Ce propos liminaire laisse d’ores et déjà entendre l’intérêt de la prospective en entreprise. Il existe plusieurs démarches pour un chef d’entreprise. Il peut subir le contexte, il peut réagir au contexte, il peut aussi être proactif… Naviguer à vue n’a jamais été une bonne solution pour emmener loin son équipage, il en va de même pour les entreprises, préparer l’avenir, c’est agir dès à présent.

Attention faire de la prospective ce n’est pas être futurologue ou Madame soleil. L’idée de la prospective est de comprendre son environnement, pour l’analyser, le projeter, écrire une histoire plausible et probable et se mettre en action aujourd’hui au regard de ce futur possible. Voila bien la démarche que nous propose la prospective. Pour réussir ce travail, il faut être dans un état d’esprit de curiosité, de remise en cause et d’acceptation d’un monde différent de celui que l’on a connu ou de celui que l’on connaît. C’est cela penser large et profond.
Même s’il existe un processus relativement normé pour faire de la prospective, de nombreux chefs d’entreprise en font sans réellement le savoir. Faire de la veille, se poser la question de son ambition pour l’entreprise, mobiliser les collaborateurs pour construire collectivement un projet, écrire un plan stratégique, décliner un plan d’actions, voila autant d’actes courant en entreprise qui contribuent à une démarche prospective. L’important c’est que le travail soit collégial, seul dans son bureau, le dirigeant n’aura pas la capacité de vision, de propositions, de création qu’un groupe de collaborateurs motivés et mobilisés.
Si l’on devait décrire une démarche prospective par étape, cela ressemblerait certainement à ce qui suit.

Etape 0 : mobilisation d’un groupe de travail mobilisant des collaborateurs de tous horizons et des acteurs de l’environnement de l’entreprise.

Etape 1 : définition de l’environnement prospectif, il s’agit là pour le groupe d’identifier les facteurs de changement qui vont impacter l’activité, le profil, ou quoique cela soit selon la question prospective posée. Le groupe identifiera des briques de changement qui seront rattachées ensuite en facteurs plus globaux et priorisés.

Etape 2 : Savoir où l’on va, c’est aussi comprendre d’où l’on vient. On parle alors d’analyse rétro prospective. Chaque facteur macro fait l’objet d’une analyse approfondie qui va permettre de mettre en lumière les grandes tendances passées mais aussi les petites choses qui peuvent générer des modifications tangibles pour l’avenir, on appelle cela les germes de changement

Etape 3 : Fort de cette analyse, le groupe de réflexion pourra identifier des hypothèses futures pour chaque famille de facteurs. L’ensemble de ces hypothèses est consigné dans un tableau. Cela constitue l’espace morphologique. Ce tableau a d’ailleurs donné le nom de cette méthode dite « morphologique ».

Etape 4 : il s’agit, à ce stade des travaux, d’associer les hypothèses entre elles afin d’écrire une / des histoires possibles. C’est la phase de scénarisation de la démarche. Chaque scenario se caractérise par un titre, une association d’hypothèses et une description détaillée.

Etape 5 : Dans la mesure, ou il n’est pas possible de travailler tous les futurs possibles, une priorisation par vote associée à une démarche transverse filière de masse pour identifier le scenario qui fait l’unanimité. Une fois le scénario retenu, il s’agira de le décrire de manière détaillée avec des mots, puis d’identifier ses leviers d’émergence et ses impacts tant sur la demande, l’offre que la filière.

Etape 6 : C’est le moment de la mise en action avec l’identification des actions à mettre en œuvre dès à présent pour être au rendez-vous demain dans le futur identifié.

Voila une démarche qui montre bien la dimension collaborative, large et profonde. C’est une approche pleine de bon sens que nombre d’entrepreneurs mobilisent pour partie. La prospective est essentielle pour conduire une entreprise dans le sens ou c’est une vigie Long terme qui éclaire les choix court terme et les actions à mobiliser dès à présent.

Commentaires